Présentation du millésime

Chers clients, chers amis,

Avec l’arrivée du printemps, voici le moment tant attendu de vous présenter notre nouveau millésime.

L’année vitivinicole 2021 n’a pas été facile, loin de là, marquée d’abord par un fort gel printanier, puis par un été humide propice aux attaques de mildiou. Vigilance et soins de tous les instants nous ont permis d’obtenir un millésime 2021 de qualité, mais dans des quantités bien inférieures à la moyenne. Les premières dégustations révèlent des vins remarquables par leur fraîcheur et leur fruité. Quant aux crus élevés en barriques – issus du millésime 2020 – ils sont un peu plus riches et charnus. De quoi satisfaire les goûts de chacune et chacun.

Notre Fendant est un bel ambassadeur des vins de cuves 2021. Une touche florale, des notes de fruits secs, le tout soutenu par une superbe acidité, un joli gras et une minéralité de bon aloi. Notre Johannisberg bien équilibré et typé, le Pinot blanc frais et aromatique, au fruité légèrement exotique, et l’Humagne blanche tout en finesse avec ses notes de fleurs blanches : voilà trois autres beaux exemples de ce millésime. Et que dire des deux cépages phares que sont le païen et la petite arvine ? Les deux se distinguent par leur magnifique tension et leurs arômes. Fruité très exotique, fine touche de pétale de rose et d’agrumes pour le païen arrivé à belle maturité. Quant à la petite arvine, elle se révèle explosive au nez. Pamplemousse, rhubarbe, agrumes marquent ce nectar puissant et tendu, avec un très beau volume en bouche.

Côté rouges, le Gamay fait la place belle à la vivacité des petits fruits rouges. Un grand fruité aussi pour son compère le Pinot noir à la robe lumineuse. Elégant et frais, il est accompagné de tannins soyeux. L’Humagne rouge ne dépareille pas : fruitée, agréablement sauvageonne, elle se révèle expressive et complexe, avec des notes de cerise, une touche de réglisse, et une belle maturité. A la fois rond et frais, le Merlot est marqué par des notes de fruits noirs. Quant au Cornalin, il constitue lui aussi un bel exemple de notre cépage rouge vedette, avec des arômes intenses de griotte et de cerise noire, équilibré par une agréable tonicité. Ces deux cépages magnifiques ont cependant souffert plus que d’autres des aléas du millésime et sont donc disponibles en quantité limitée. La Syrah, au fruité intense de cassis, accompagnée d’épices, a bien mieux résisté.

Les cinq rouges élevés en barrique – du millésime 2020 – sont très élégants, avec beaucoup de rondeur et de richesse. La Syrah, le Cabernet franc et le Diolinoir sont tous trois d’excellents ambassadeurs de leurs cépages respectifs. Fruits noirs et épices pour le premier, une touche évoquant le poivron rouge en supplément pour le second, une grande complexité aromatique de la puissance et des tannins fermes pour le troisième. Quant à notre Dariolo, assemblage de Merlot, Cabernet franc et Petit verdot, c’est un vrai costaud à la fois puissant et élégant, corsé et fruité. Reste le Petit verdot, un cépage rare sous nos cieux, un vin original avec des arômes d’orange sanguine, récolté à haute maturité sans avoir perdu sa traditionnelle vivacité équilibrante.

On n’oubliera pas les deux Grains nobles de 2020. L’Hermitage très complexe (candi, cannelle, coing) et parfaitement équilibré, un vin qui mérite réellement le qualificatif «liquoreux». La Petite arvine, qui démontre comme chaque année le potentiel de surmaturation de ce cépage à la fois frais et riche, tout en conservant sa typicité.

Voilà pour ce bref tour d’horizon. Nous espérons avoir ainsi suscité votre envie de goûter à nos crus. Malgré la rareté de certains d’entre eux, nous ferons tout notre possible pour contenter chacun et chacune d’entre vous.

Avec nos chaleureuses et amicales salutations.

Philippe Darioli
Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. En cliquant, vous acceptez notre politique de confidentialité.